Développement professionnel

L’AUC est agréée par le Collège royal des médecins et chirurgiens du Canada (CRMCC) en tant que fournisseur d’activités de développement professionnel continu (DPC).

Par conséquent, l'AUC est en mesure de passer en revue et de fournir une attestation pour des activités d'apprentissage de la Section 1 (activités d’apprentissage collectif) et de la Section 3 (évaluation), telles que définies par le programme de Maintien du certificat du Collège royal des médecins et chirurgiens du Canada.

Veuillez visiter le site Web du Collège royal ici pour plus de renseignements sur le programme de DPC et les définitions des diverses catégories d'activités d'apprentissage.

Mission de l’AUC quant au DPC

À titre de fournisseur agréé d’activités de DPC donnant droit à crédits, le Bureau de l’éducation de l’AUC a pour mission de traduire les connaissances en actions par ses différents projets de formation, et ce, dans les buts suivants :

• Favoriser la dissémination de travaux de recherche de pointe et de pratiques exemplaires (membres)
• Améliorer les résultats des soins aux patients (patients)
• Améliorer les connaissances du grand public sur les maladies urologiques (grand public)

Agrément des activités de formation collectives

Veuillez prendre note que depuis le 1er juillet 2013, l’AUC ne produit plus de programmes conjointement avec l’industrie pharmaceutique ou des tierces parties (entités à but lucratif).

L’AUC a depuis modifié ses procédures d’accréditation des activités de DPC, et ces modifications ont été communiquées au Collège royal des médecins et chirurgiens du Canada (CRMCC). Ces nouvelles procédures permettront de s'assurer que l'AUC demeure à jour dans un cadre de formation en évolution rapide et contribueront à une transition sans heurt vers une conjoncture réglementaire plus exhaustive. Comme toujours, l’AUC a à cœur de fournir des programmes de haute qualité qui répondent aux besoins de nos membres en matière de perfectionnement professionnel.

Programmes de formation élaborés par l’AUC

Afin de mettre sur pied des programmes de formation, l’AUC procède chaque année à une évaluation des besoins de ses membres et évalue ses programmes de façon continue. Ensemble, ces outils d’évaluation jettent les bases des programmes mis sur pied tout au long de l’année.

De plus, les membres en règle de l’AUC sont encouragés à soumettre des demandes de programmes de formation. Toutes les demandes sont prises en compte en fonction des besoins de formation cernés par l’AUC.

Voici la marche à suivre pour faire une demande de programme de formation :

Étape 1 : Le Bureau de l’éducation reçoit une lettre d'intention d’un membre en règle de l'association au moins 8 semaines avant la date de lancement de tout projet (les demandes urgentes seront examinées au cas par cas et seront sujettes à des frais d’accréditation accélérée).

Étape 2 : La demande est passée en revue par le Bureau de l’éducation de l’AUC à la lumière du calendrier prévu des programmes. Une lettre d’acceptation ou de refus est envoyée au membre de l’AUC par le Bureau de l’éducation.

Étape 3 : En cas d’acceptation, le Bureau de l’éducation prépare un budget pour le programme et procède à la recherche de commanditaires pour le programme.

Étape 4 : Le Bureau de l’éducation facture le montant total aux commanditaires.

Étape 5 : Le Bureau de l’éducation choisit une tierce partie pour s’occuper des aspects logistiques (le cas échéant).

Étape 6 : Le Bureau de l’éducation choisit les présentateurs et désigne un représentant de l’AUC pour le programme qui participera au processus entier (le représentant de l’AUC – habituellement un urologue en pratique privée – est choisi au hasard).

Étape 7 : Le contenu éducatif du programme est élaboré par le comité de planification formé de membres de l’AUC. Le commanditaire ne contribue en AUCUNE façon au contenu du programme. Les commanditaires ne sont PAS autorisés à participer à l’élaboration et à la planification du programme et/ou aux téléconférences du comité de planification de l’AUC.

Étape 8 : Il incombe au Bureau de l’éducation de s'assurer que le programme est conforme à toutes les normes d'éthique et de formation. Les documents suivants sont requis :

•   Formulaire de l’AUC pour la divulgation des conflits d’intérêts (à remplir   par tous les membres du comité de planification et tous les présentateurs)

 Formulaire d'examen scientifique de l’AUC (à remplir par l’évaluateur du contenu, qui doit être membre de l'AUC)

• Liste de vérification du conférencier de l’AUC (à remplir par tous les présentateurs)

• Diapothèque de l’AUC sur la divulgation des conflits d’intérêts 
(à montrer au début de tous les programmes de DPC)

En outre, tous les aspects logistiques des programmes doivent être conformes aux Lignes directrices de l'AUC concernant les dépenses des conférenciers.

Étape 9 : L’AUC verse tous les honoraires des membres ayant contribué à l'élaboration du contenu scientifique.

Étape 10
 : L’AUC émet le certificat de participation pour tous les participants (ou engage une tierce partie pour le faire).

Élaboration conjointe avec des organismes regroupant des médecins

L’AUC est un fournisseur d’activités de DPC agréé par le Collège royal et peut donc à ce titre passer en revue et offrir des activités de formation des sections 1 (Apprentissage collectif) et 3 (Évaluation), telles que définies par le programme de Maintien du certificat du Collège royal des médecins et chirurgiens du Canada. Toutes les demandes d’accréditation doivent provenir d’un organisme regroupant des médecins approuvé par le CRMCC.

Les demandes d’accréditation d'activités provenant d'organismes regroupant des médecins doivent inclure ce qui suit :

• Formulaire dûment rempli de demande d’activité de la Section 1; ou
• Formulaire dûment rempli de demande d’activité de la Section 3; et
• Ordre du jour détaillé du programme
• Objectifs d’apprentissage du programme
• Formulaire d’évaluation
• Budget du programme
• Formulaire de l’AUC pour la divulgation des conflits d’intérêts (rempli par tous les membres du comité de planification et tous les conférenciers ou présentateurs)

Tous les programmes soumis pour accréditation doivent répondre à toutes les normes d'éthique et de formation indiquées dans le programme de Maintien du certificat du Collège royal des médecins et chirurgiens du Canada.

Commandite de programmes de DPC

L’AUC sollicite de l'industrie pharmaceutique la commandite de ses activités de DPC. Toutes les contributions financières doivent être fournies sous forme de subventions à l'éducation. Les commanditaires de l’industrie sont aussi autorisés à fournir un appui non financier sous forme de soutien logistique pour la mise en œuvre des activités de DPC. Tous les programmes élaborés par l’AUC mis en œuvre par les commanditaires de l’industrie ou des tierces parties sont supervisés par le Bureau de l’éducation de l’AUC. Le contenu de tous les programmes de DPC est élaboré par l’AUC sans la contribution du commanditaire. Les commanditaires ne sont pas autorisés à participer à la planification des programmes et/ou aux téléconférences du comité de planification. Le matériel requis pour le programme est dans tous les cas approuvé par le Bureau de l’éducation avant chaque activité et les dépenses du conférencier sont prises en charge conformément aux Lignes directrices de l'AUC concernant les dépenses des conférenciers.

L’AUC adhère au Code de déontologie (version 2004) de l’AMC, auxLignes directrices pour les médecins concernant les interactions avec l'industrie pharmaceutique (2007) de l’AMC et au Code d'éthique (2012) de Rx&D.

Si vous avez des questions au sujet des nouvelles procédures ou si vous désirez soumettre une demande d'activité au Bureau de l'éducation, veuillez communiquer avec :

Melanie Rose
Coordonnatrice, Programmes de DPC
Bureau de l’éducation, Association des urologues du Canada
Télép. : 514-395-0376, poste 43
Téléc. : 514-395-1664
melanie.rose@cua.org
www.cua.org